Toutes les actualités de l'ambassade

Les fiches ressources de ce document sont issues de plusieurs formations à l'autonomie et au bien vivre alimentaire mis en place le cadre de deux projets « Alim’EnMarche » et « Vers un changement durable ».

L’objectif de ces projets mis en place entre 2015 et 2018 est d’aborder l'alimentation de manière globale, dans ses liens avec l'environnement, le lien social et la santé, au moyen d'un dispositif d'accompagnement du changement des habitudes alimentaires destiné à différents publics (allocataires du RSA,  étudiants, personnes en situation d’obésité).

Fichier attachéTaille
Icône PDF kit_autonomie_alimentaire.pdf3.16 Mo

SE FORMER POUR RENDRE L’ALIMENTATION DURABLE PLUS ACCESSIBLE A TOUS !

Les ambassadeurs transfrontaliers de l’alimentation durable ont vocation à animer des « défis alimentation durable » dans le but d’initier un changement de comportement alimentaire de leur public. Ils apprennent à transmettre les bases et les techniques de cuisine et de jardinage agrobiologique particulièrement adaptées aux personnes sans moyens financiers et matériels.


Chers amis,
Nos projets se portent bien, nous en avons un qui nous tient particulièrement à coeur : L'archipel nourricier en coeur de Gohelle
Ce projet situé en bassin minier du Pas-de-Calais a pour but de développer avec les citoyens des espaces nourriciers en ville et de multiplier les actions autour de l'éducation à l'alimentation et autour de la sauvegarde de la biodiversité.

Encore une fournée d’ambassadeurs prêts à voler de leurs propres ailes …

Notre première formation d’ambassadeurs de l’alimentation durable vient de se terminer. Menée avec nos confrères d’Espace Environnement (Belgique) et des Sens du goût (Avesnois), on peut dire que nos stagiaires ont reçu de solides bases en matière d’animation.

Pour contribuer au développement d’une stratégie territoriale visant à rendre l’alimentation durable accessible à tous, et en particulier aux personnes en difficulté d’autonomie alimentaire, le projet européen AD-In (Alimentation Durable Inclusive) mise notamment sur la formation des acteurs de première ligne.

Nous voici au terme de la 29ème session de formation des ambassadeurs du jardinage et du bien-vivre alimentaire...

Le chantier collectif de clôture se déroule à Grande-Synthe, sur le site de la "Forêt qui se mange", une association consoeur remarquable... présidée par Carole Coulon, ambassadrice du bien-vivre alimentaire depuis 2013.

Rencontre entre amis. Chantier en amitié, conduit à son terme par la force de la bienveillance de chacun réunie au service de cet élan commun.

Depuis 2014, les Anges Gardins sont associés avec quatre autres partenaires européens au projet Netplants dans le but de créer un réseau pour mieux vivre avec les plantes.

C'est dans ce cadre que l'association a participé du 12 au 18 mars 2017 à une formation en région Occitanie en y envoyant :

C'est un gros bébé... Si gros qu'on l'a fait à plusieurs ! Et qu'il a fallu un site internet exprès pour l'heberger ! Lauréat national du PNA (Plan National de l'alimentation) A-tout jeune c'est 60 actions permettant de nombreux apprentissages faciles, concrets dans 4 domaines clés : le jardinage potager, la cuisine, la citoyenneté alimentaire et la connaissance du patrimoine local.

 

Sa particularité consiste à proposer dans une même ressource :

- une offre riche d'idées d'animations dans 4 domaines.

L'association les Anges Gardins organise la formation ambassadeur à la Plaine des Bordes, à Chennevières-sur-Marne avec l'équipe de l'ambassade du bien-vivre alimentaire et en partenariat avec Valbio Ile de France.

Les fondamentaux du jardinage, les fondamentaux de la cuisine et les fondamentaux du savoir transmettre.

Pour toute demande d'inscription et d'information, adressez-vous à Gaëlle Werkling : gwerkling@angesgardins.fr

Fichier attachéTaille
Icône PDF fiche_presentation_formation_bordes.pdf1.09 Mo

Après la seconde formation NETPLANTS à Bristol au mois de janvier 2016, l'association les Anges Gardins ont envoyé 2 de leurs salariées, Lise Leroy (encadrante technique) et Justine Moron (chargée de missions bien vivre alimentaire) accompagnées de 2 jeunes, Raven Sersoub et Clément Rézenthel, du CHRS Charles GIDE (Calais) à Saragosse, pour le test de la formation N

Pages