Toutes les actualités de l'Écopôle

L'émission "Cest le Nord" diffusée via la chaine régionale "Grand Lille TV" réalise un reportage en 3 parties consacré au "bien manger dans le Nord-Pas-de-Calais".

La première partie présentant l'association Terre d'Opale est sortie mardi 28 octobre 2014.

Vous pouvez dès à présent (re) regarder la vidéo en suivant le lien ci-dessous:

C'est le Nord : Terre d'Opale

 

Bon visionnage!

 

C'est ce que l'association "Des racines et des Hommes" nous a demandé de produire en vue du "must des must" : la fête de la chircorée qui a lieu ce week-end des 17,18 et 19 octobre.

Sur le site de l'écopôle, Terre d'Opale cultive à la demande de ses organisateurs la chicorée tête d'anguille, une variété locale délicieuse sauvée de l'extinction grâce à l'initiative bienveillante d'amateurs.

Allez à la fête !  

Nous sommes début juin, en lieu et place des cultures de carottes de l'hiver dernier. Ce champ de coquelicots est sans doute le plus spontané et le plus beau remerciement que la terre nous adresse une fois qu'elle n'est plus chimiquement traitée. 

Cliché, peut-être, mais comment s'en lasser ?

Il faudra bien tourner cette page florale pour installer tout prochainement d'autres cultures. Mais les mincuscules graines de coquelicots seront encore là, dans l'attente persévérante d'un autre retournement du sol qui les stimule et d'un pas de temps libre de toute  production.

Chaque année à la toute fin avril, c'est à nouveau l'effervescence. Un peu comme celle d'une ruche à l'arrivée des vrais beaux jours... C'est la période des asperges qui commence.  Elle se terminera mi juin. 

Voici donc un petit récit imagé de cette saga locale de saison peu avant sa clôture.

Après deux ans et demi d'installation, une autre page, bientôt, va se tourner : celle de l'irrigation. Les serres ont besoin d'être arrosées tous les jours. Mais il est en général préférable de maîtirser également l'eau apportée à chaque parcelle non couverte. Jusqu'à ce jour, les pluviométrie des dernières saisons nous a été de ce point de vue favorable et nous n'avons connu qu'assez  peu de pertes consécutives au manque d'irrigation. Les légumes ne se porteront que mieux si nous sommes en mesure de les arroser comme ils en ont besoin.

L'évêque du diocèse et les prêtres des paroisses de la région d'Audruicq s'intéressent aux enjeux agricoles et  alimentaires,  au rôle et à la place des communautés de commune dans ces domaines ... Il ont passé deux heures sur l'écopôle alimentaire pour comprendre, en compagnie des élus et services de la CCRA... Nous profitons de cette information pour remercier Yves Beugnet qui vient de prendre sa "retraite politique"...

Ils étaient 17 agents techniques de collectivités agents techniques des différentes communes de la CCRA, ou de la CCRA. Ils ont écouté les conseils avisés de Guillaume Brunneaux, technicien du Centre Régional de Ressources Génétiques du verger conservatoire de Villeneuve d’Ascq. Quelques Anges Gardins en ont profité pour se former... Ceux-ci ont dans leur charge de travail  l’entretien et la taille arbres fruitiers dans les vergers de variétés anciennes et les vergers de production de l’écopôle.

L'arrivée de la chambre froide fut un des temps fort de l'installation : c'est  la première signature de la vocation du site à produire. Il a fallu plus d'une heure et l'aide de Xavier, un confrère et voisin, pour arriver à glisser la chambre froide dans sa nouvelle loge.

Voici une bonne émission radio qui  lance cet évenement en Nord-pas-de-Calais, avec Jacques Napiéraj (CG62), Dominique Hays (APES/Anges Gardins), Julien Cordier (CRESS)... Et pour la route quelques photos automnales de personnes avec qui on vit cette économie solidaire toute l'année ! 

Nous sommes le 25 octobre 2013, à deux ans à peu de choses près de l'installation de la première équipe des Anges Gardins et à 3 jours de notre installation dans des locaux totalement rénovés... C'est le moment de vider les placards numériques de quelques photos souvenirs des différents aménagements que nous avons tous réalisés depuis deux ans pour faire du site, progressivement, un véritable outil de travail et un lieu de plus en plus confortable. 

Pages