Toutes les actualités

Au programme : créer la plus grande lasagne de mémoire d'ambassadeur du jardinage. Présence également de Terre de Gohelle ! Plein d'animations pour petits et grands. Enfin, une conférence sur pesticides et OGM animée par des personnalités.

 

Certains la guettaient et l'ont peut-être malgré tout ratée. Ca commence peu après la 19ème minute. Et voici le lien 

 

Mardi, à l'ambassade du Grand Nord, c'est la " rentrée des classes" pour une douzaine d'ambassadeurs d'horizon toujours aussi divers : collectivité, cabinet d'architecte, associations de tous ordres...

Nous sommes impatients de prendre connaissance des devoirs de vacances. Pour éviter de courir, la formation est 

En attendant, voici quelques vues de la première session avec des petits spots inédits glissés ça et là.

Encore un peu de soleil avec les jaunes orangés éclatants. Les restaurants - et leurs clients - du Calaisis en rafolent et ceux-ci sont servis en ce moment sur les meilleurs tables, frits, en beignets.

On cueille souvent  la fleur épanouie, comme ici, avec la courgette encore petite. Les fleurs doivent être délicatement posées et rapidement livrées. Ainsi on les cueille à la dernière minute avant le départ. Livraison moins d'une heure avant la cueillette.

Peut-être y en a-t'il dans votre jardin .

... Parce que chez nous il y a bien des anges, des "gardins", mais pas de Charlie. Alors les drôles de dames ne font pas de cascades mais elles trient, pèsent, réagréent, conditionnent, sous la direction de Christelle. La croissance d'activité et la récolte des asperges  nous ont un peu contraints à spécialiser  les personnes sur certains postes pour lesquels celles-ci présentent de bonnes facultés. Mais en général, nous aimons faire tourner les équipes sur la variété des situations de travail proposées.

Nous sommes début juin, en lieu et place des cultures de carottes de l'hiver dernier. Ce champ de coquelicots est sans doute le plus spontané et le plus beau remerciement que la terre nous adresse une fois qu'elle n'est plus chimiquement traitée. 

Cliché, peut-être, mais comment s'en lasser ?

Il faudra bien tourner cette page florale pour installer tout prochainement d'autres cultures. Mais les mincuscules graines de coquelicots seront encore là, dans l'attente persévérante d'un autre retournement du sol qui les stimule et d'un pas de temps libre de toute  production.

C'est la rencontre d'acharnés (un peu sur les bords) qui ne comptent rien dès qu'ils aiment. Et surtout pas le temps ni l'énergie. On devrait les reconnaître au pollen qu'ils ont plein les antennes, mais dans ce monde abondant de sens et de contre-sens, on ne regarde pas toujours bien. Et à plus forte raison quand on est déjà à l'ouvrage, le nez planté dans les fleurs.  

Puis vient le temps...

Radis, asperges,  bettes, artichauts ! .. Ce n'est qu'un aperçu de la richesse des variétés produites par un jardin de cocagne dès les beaux jours venus. 

En mai, on ne peut pas tout à fait  dire que l'on fait ce qu'il nous plaît tant les sollicitations sont importantes... Mais le fruit du travail devient visible, abondant. On ne fait pas ce ce qu'on veut, mais c'est plaisant !  Les jardiniers ne reviennent pas les mains vides.. Au conditionnement on s'affaire. Les livraisons reprennent de plus belle... Etat d'urgence en permanence.

Instants choisis.

Chaque année à la toute fin avril, c'est à nouveau l'effervescence. Un peu comme celle d'une ruche à l'arrivée des vrais beaux jours... C'est la période des asperges qui commence.  Elle se terminera mi juin. 

Voici donc un petit récit imagé de cette saga locale de saison peu avant sa clôture.

Après deux ans et demi d'installation, une autre page, bientôt, va se tourner : celle de l'irrigation. Les serres ont besoin d'être arrosées tous les jours. Mais il est en général préférable de maîtirser également l'eau apportée à chaque parcelle non couverte. Jusqu'à ce jour, les pluviométrie des dernières saisons nous a été de ce point de vue favorable et nous n'avons connu qu'assez  peu de pertes consécutives au manque d'irrigation. Les légumes ne se porteront que mieux si nous sommes en mesure de les arroser comme ils en ont besoin.

Pages